1 - 2 -3 -4 -5 - Fév 2017
Ségou - Mali

Les Componentes du Festival sur le Niger

Les Festival sur le Niger, Ségou, Mali

Logo Caravane culturelle pour la paix La Caravane Culturelle pour la Paix

 

 

caravane-pour-la-paix-2016-b.jpg

Cette soirée spéciale de musique et de danse sera animée par les artistes de la région de Ségou, du Maroc et des régions nord du Mali qui accueilleront les festivaliers et les amis du Mali; les amis des festivals partenaires de la caravane culturelle pour la paix (le festival au désert du Mali et le festival de Taragalte du Maroc), pour vivre des moments inoubliables sur les berges du fleuve Niger. 

 

Caravane Culturelle Pour la Paix - Tournée Européenne

Pour la caravane d’été,  le Festival Taragalte sera représentée par le groupe Generation Taragaltele Festival sur le Niger par Mariam Koné et Ben Zabo et le Festival au Désert par le groupe Malikanw.

Les différents artistes et groupes jouent ensemble pour exprimer une fois de plus l’esprit de paix et de communion entre les peuples du Sahel et du Sahara.

 Pour en savoir plus: www.culturalcaravanforpeace.org


Caravane Culturelle pour la Paix - Tournée Européenne

Un projet Sahélo-transsaharien créatif, soutenant Le dialogue, les échanges culturels et la cohésion sociale dans les régions du Sahel et du Sahara.

 

Caravane Culturelle Pour la Paix

Photo de Fond, Merci à Alice Mutasa, 
www.placesandseasons.com

 

 

La Caravane Culturelle pour la Paix – Un projet Sahélo-transsaharien créatif et conscient, soutenant la paix, la tolérance, la diversité culturelle et la solidarité dans le Sahara et la région du Sahel, célèbrera pour la deuxième fois à Ségou une nuit de la paix et de l’amitié lors de la 11ème Édition du Festival  sur le Niger pour saluer le début du retour de la paix et de la reconstruction nationale au Mali. 



caravane.pngLa Caravane Culturelle pour la Paix est initiée par le projet de la «Caravane Culturelle pour la Paix en Afrique», créée en 2013 par trois festivals du Sahara et de la région du Sahel: Le «Festival Taragalte» (M’Hamid, Maroc), le «Festival sur le Niger» (Ségou, Mali) et le «Festival au Désert» (Tombouctou, Mali). Ces festivals annuels de renommée internationale encouragent un dialogue de paix, l’échange culturel et la promotion des artistes dans leur région.

Cette année, la Nuit de la Caravane Culturelle pour la Paix s’appellera la «Nuit du Sanankouya et de l’Amitié». Le Sanankouya, en milieu bambara, est la parenté à plaisanterie qui exprime l’entente, la cohésion sociale entre les hommes ; ce sera un grand moment de communion, de reconnaissance et de joies partagées pour un début de retour la paix  grâce à l’amitié et à la solidarité des peuples du monde envers le Mali. Cette soirée spéciale de musique et de danse sera animée par les artistes de la région de Ségou, du Maroc et des régions nord du Mali qui accueilleront les festivaliers et les amis du Mali, les amis des festivals partenaires de la Caravane Culturelle pour la Paix (le Festival au Désert du Mali, et le Festival de Taragalte du Maroc), pour vivre des moments inoubliables sur les berges du fleuve Niger.


Ces caravanes signifiaient que différentes cultures étaient en contact les unes avec les autres et pouvaient se connecter entre elles. Les échanges se passaient à travers les familles, la musique, la poésie, l’art et le mode de vie. Ces activités avaient rapproché les peuples, créant ainsi la connaissance des autres cultures, menant à des voies innovantes de travailler ensemble et résolvant les difficiles challenges… c’est exactement ce rôle de la caravane que nous souhaitons redynamiser et revaloriser».

A travers la musique et l’art, la Caravane offrira aux peuples du Sahara et de la région du sahel une plateforme de rencontre, d’échanges d’idées afin de promouvoir et de préserver le patrimoine culturel.

Les activités de la Caravane Culturelle pour la Paix lors de cette deuxième édition à Ségou, s’articuleront autour de deux (2) activités majeures :

 

  • La Nuit du Sanankouya et de l’Amitié
  • Une Causerie débat sur la Réconciliation Nationale et les Accords d’Alger