Segou'Art du 2 au 9 Fév 2019
Ségou - Mali

Les Componentes du Festival sur le Niger

Les Festival sur le Niger, Ségou, Mali

ATELIERS / MASTER CLASS

ATELIERS

Les ateliers qui sont programmés pour cette deuxième édition de Ségou’ Art sont les suivants :

 

1. Atelier sous régional de formation sur la critique d’art avec le Pr. Yacouba Konaté et Hélène Tissières.

Ségou’ Art 2019 initie une formation régionale sur la critique d’art qui est essentielle à la visibilité et à la lisibilité de la création artistique africaine. Elle vise à renforcer une production de qualité sur les arts visuels, quand on sait que les critiques d’art restent la partie la plus faible de la chaîne de valeur du secteur créatif , et que ils sont de plus en plus rares dans nos pays. Cette formation sera animée par le Pr. Yacouba Konaté (Côte d’Ivoire) et Hélène Tissières (Suisse).

 

Pr. YACOUBA KONATE

 

       pr.jpg Professeur titulaire de philosophie à l’Université Félix Houphouët-Boigny, Abidjan et critique d’art internationalement reconnu. Yacouba Konaté est membre du Conseil scientifique de l’Académie des Sciences, de la Culture et des Arts d’Afrique et des diasporas et du Conseil d’administration de l’Association internationale des critiques d’art (AICA). Y. Konate a été commissaire de nombreuses expositions en Europe et en Afrique. Il est actuellement le Directeur Général du Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA).

 

HELENE TISSIERES

 

   HE.jpg Spécialiste de la littérature, du cinéma et des arts africains, elle a publié un éventail d’ouvrages et d’articles sur la littérature, le cinéma, la musique et les arts africains. Elle a effectué de nombreux séjours en Afrique grâce à diverses bourses et invitations. En 2003, elle a obtenu une bourse Fulbright pour enseigner
pendant un an et demi à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Elle participe régulièrement à la Biennale d’art contemporain de Dakar.

 

2. Atelier sur le Projet d’art lumineux (Light Art) en Collaboration avec INTERFERENCE de la Tunisie (Bettina Pelz & Aymen Garbi).


INTERFERENCE est un projet international d’art lumineux dans la Médina de Tunis, lancé pour la première fois en 2016. Il regroupe près de 200 volontaires, de la Communauté de la Médina, d’une pléthore d’organisations, d’institutions et de sociétés et de nombreux artistes de lumière internationaux, l’exposition décentralisée et se déroule dans toute la Médina avec plusieurs oeuvres. La plupart des oeuvres d’art sont spécifiques au site ou au contexte. Durant Ségou’ Art 2019, un atelier sur l’art lumineux aura lieu en collaboration avec INTERFERENCE et des expositions d’art lumineux auront lieu dans quelques endroits stratégiques de la ville de Ségou…

 

3.Atelier avec les femmes artistes plasticiennes du Mali sur le thème : « Intérieur à l’extérieur » avec Janet Goldner (USA).

 

Intérieur à l’extérieur est un outil de valeur d’auto-évaluation pour tout artiste. Les participants, quel que soit leur matériaux de travail, sont invités à examiner les raisons et le contexte de leur production artistique. Cela conduit à une compréhension plus profonde de leur travail et encourage leur développement personnel et professionnel. L’atelier a été inspiré par la pédagogie de l’historienne de l’art Arlene Raven.

 

4. Atelier Ségou FabLab en partenariat avec le Groupe WALAHA.


Le projet Ségou FabLab qui est constitué d’un espace de rencontre et de création collaborative permettant, entre autres, de fabriquer des objets d’art uniques avec des machines et de présenter des spectacles exceptionnels grâce à des ateliers de création.


5. Atelier sur l’utilisation des couleurs avec Mablé Agbodan (Togo).


Passionnée, perfectionniste et visionnaire, Mablé Agbodan incarne la femme togolaise aux multiples talents. Spécialisée dans le design de luxe, elle est directrice d’une galerie et d’une boutique en ligne. Elle animera un atelier sur l’utilisation des couleurs dans le design des tissus et du bogolan, lors de la deuxième édition de Ségou’ Art.


SÉMINAIRE RÉGIONAL SUR LE STATUT DE L’ARTISTE AFRICAIN


BANOU.jpg Un séminaire régional sur le statut de l’artiste Africain aura lieu en marge de la 2ème édition de Ségou’ Art. Ce séminaire est un projet de l’OCPA et de la Fondation Festival sur le Niger en coopération avec le CERAVAfrique. De tous temps, on a observé le fonctionnement des sociétés et noté la part important que joue l’art dans leur existence et dans leur consolidation. S’approchant des producteurs de cet art on s’est intéressé à leur personnalité admirant leurs prouesses et se demandant comment ils y parviennent et examiné leur parcours ainsi que leur vie quotidienne. C’est alors qu’est apparue la question sociale légitime: leur initiation, leur
production, leur reconnaissance, leur vie, leur famille et leur promotions dans la communauté. Ces questions
qui ont souvent été négligées, méritent, de la part de ceux qui s’attachent à l’éducation, à la formation, l’encadrement et la production comme la promotion de l’art, une attention suivie.

 

INNOVATIONS

CÔORI SÔ

Une innovation majeure de Ségou’ Art en partenariat avec OXICA Production

AWA.jpg «Côori Sô » a pour objectif de créer un cadre d’exposition et d’appréciation entre créateurs et consommateurs pour la promotion et la valorisation de nos produits locaux, notamment le coton (Côori en langue Bamanan). Ce projet met en valeur le génie transformateur des artisans du coton. C’est avant tout la rencontre d’artisans passionnés du textile, dans un environnement ou la diversité et la richesse de la région seront présentées.

 

LE MUR DE MARIONNETTES

YAYA.jpg L’une des innovations de la deuxième édition de Ségou’ Art sera le projet artistique « Le mur de Marionnettes », qui consiste à faire une exposition des marionnettes du célèbre marionnettiste malien Yaya Coulibaly, suivie de performances. Ce projet sera également une belle occasion de rendre un hommage mérité à ce grand monsieur.




MASTER CLASSES

Des sessions de Master Class seront animées par des artistes confirmés du continent


LUDOVIC FADAIRO | Bénin


 FAD.jpg Aujourd’hui, Ludovic Fadaïro compte parmi les peintres majeurs du continent africain. La peinture de Fadaïro est comme une respiration, un souffle puissamment renouvelé par une source intérieure.
Chaque motif, chaque visage, chaque coulée de peinture naît d’une interrogation de la matière qui fait la texture de la toile. Rien n’est figé, dessiné à l’avance, rien n’est joué à l’avance. L’oeuvre se construit, se crée au détour des signes ou idées-forces auxquels l’artiste donne vie.


CHEICK DIALLO | Mali

 

CHECK.jpg Un Master Class sur l’art plastique / la récupération, sera animée par le designer Malien Cheick Diallo pour les artistes locaux de Ségou. Redonner une vie à un objet ou à un matériau destiné à la destruction et à la disparition est devenue une préoccupation pour plusieurs créateurs. Ce phénomène de détournement de l’usage de l’objet passe par le truchement et l’ingéniosité des mains de l’artiste pour devenir un objet d’art ou être prétexte à faire oeuvre de création artistique. Ce détournement en acte de l’objet illustre parfaitement la porosité entre la sensibilité de l’artiste et son milieu de vie (environnement) ou d’extraction.


SOLY CISSÉ | Sénégal

(cf. Bio ci-dessus)


BARTHELEMY TOGUO | Cameroun

(cf. Bio ci-dessus)


DOMINIQUE ZINKPÈ | Bénin

(cf. Bio ci-dessus)